Le poissons les plus dangereux du monde

Le poisson-pierre, avec son aspect plutôt triste, a une raison de pouvoir se réjouir: c’est le poisson le plus venimeux de la planète. Vu qu’il existe un antivenin, il n’est plus mortel comme le Fugu vu précédemment, mais sa piqûre fait très mal. Avec un éventail de 13 épines acérées positionnées sur son dos, ce poisson côtier « gonflant » a également un camouflage presque parfait, comme s’il attendait une victime à piquer. Et pour accroître les chances que cela se produise, le poisson-pierre est capable de survivre jusqu’à 24 heures hors de l’eau.

Si vous deviez marcher sur l’un de ces poissons à l’air misérable, vous le sauriez certainement. Le puissant poison neurotoxique du poisson-pierre est non seulement potentiellement mortel (sans antivenin), mais atrocement douloureux. Si l’on en croit les histoires, on sait que les personnes piquées par un poisson-pierre implorent qu’on leur coupe la jambe pour arrêter la douleur.

Bien sûr, la plupart des piqûres surviennent au pied lorsque le poisson-pierre est piétiné. Bien que cela puisse être incroyablement douloureux, ce n’est pas aussi dangereux que d’être piqué sur le corps, qui nécessiterait presque certainement des soins médicaux immédiats.

En effet, une telle piqûre augmente les risques que le venin provoque une paralysie respiratoire et éventuellement une insuffisance cardiaque, c’est-à-dire la mort. Heureusement, comme évoqué plus haut, un sérum antivenin existe et il est en fait le deuxième plus administré en Australie. La bonne nouvelle est que personne n’est mort d’une piqûre de poisson-pierre en Australie depuis près de 100 ans.

La mauvaise nouvelle, pour bien le répéter, c’est que la piqûre fait extrêmement mal même si l’on en meurt plus. Le témoignage suivant résume bien la situation:

« Je me suis fait piquer le doigt par un poisson-pierre en Australie… sans parler d’une piqûre d’abeille. Imaginez que chaque articulation, puis le poignet, le coude et l’épaule soient frappés tour à tour avec un marteau pendant environ une heure. Ensuite, environ une heure plus tard, imaginez prendre un véritable coup de pied aux deux reins pendant environ 45 minutes, d’une telle force que vous ne pouvez pas vous lever ou vous redresser. J’étais dans la vingtaine et assez en forme physiquement. Pourtant, j’ai n’ai recommencé à avoir des sensations dans mon doigt qu’après quelques jours et j’ai eu des douleurs rénales récurrentes périodiquement pendant plusieurs années… »

visitez notre Réceau-social https://net-monde.ning.com

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Web-voyages

L'actu voyages dans le monde !

Caraïbes aviation

L'actualité aéronautique aux Antilles/Guyane

DomTomCaraïbe

Une tranche de vie des Outre-Mer & de la Caraïbe

Voyage dans les îles

Visitez et découvrez les îles : Antilles, Caraïbes, Océan Indien, Océanie ...

Blog Samboat

LE BLOG POUR TOUT SAVOIR SUR LA LOCATION DE BATEAUX ENTRE PARTICULIERS

Le Blog des Entreprises

Partageons les initiatives des entreprises et des entrepreneurs

Shadows Of Media

retrouver l'actualité des médias

Cuba Voyage

Organiser son séjour à Cuba

Creoleways

Le Magazine des Dynamiques Créoles

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :